Home / Actualités / LEGO répond aux musulmans sur la « mosquée » de Jabba

LEGO répond aux musulmans sur la « mosquée » de Jabba

Fin janvier, les turcs musulmans d’Autriche ont appelé au boycott de LEGO via leur communauté culturelle autrichienne, en accusant la marque LEGO de racisme. A l’origine de affaire, une boîte de jeu Star Wars dont le bâtiment ressemblerait à une fameuse mosquée… Aujourd’hui LEGO répond aux critiques.

La Turkish Cultural Community avait appelé dans un communiqué à boycotter la marque LEGO et avait même menacé d’une poursuite en justice car selon elle le jouet ressemblerait à la mosquée Sainte-Sophie à Istanbul et encouragerait les clichés racistes et islamophobes chez les enfants…

Quelques extraits du communiqué :

« Le fait que Lego recommande ce jeu est du pur racisme »

« Les personnages sont sinistres et font des choses démoniaques »

Les accusateurs vont même jusqu’à déclarer :

« Il est évident que, concernant le personnage du sale type répugnant Jabba et l’ensemble du décors, des préjudices racistes et des allusions contre les Orientaux et les Asiatiques ont été utilisés afin de les présenter comme des personnalités trompeuses et criminelles (des esclavagistes, des leaders d’organisations criminelles, des terroristes, des criminels, des meurtriers, qui pratiquent le sacrifice humain) ».

LEGO ne cède pas

L’entreprise nie depuis le début de l’affaire toute inspiration et ressemblance, et a encore publié il y a quelques jours un communiqué dans lequel elle explique que contrairement à ce qu’affirment certains médias, le jouet incriminé ne sera pas retiré de la vente avant la fin prévue de son cycle de vie.

email
Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire