Home / Actualités / [Vidéo] Cinnamon Challenge, encore une tendance stupide (et dangereuse) sur le net

[Vidéo] Cinnamon Challenge, encore une tendance stupide (et dangereuse) sur le net

Cinnamon challenge : avaler une cuillère de cannelle pure détruit les poumons, alertent les médecins…

Cinnamon ChallengeAprès le buzz créé par le dernier jeu à la mode (le Condom Challenge, ou comment rentrer une capote par sa narine et la ressortir par la bouche…), internet nous amène un nouveau jeu idiot et dangereux : le Cinnamon Challenge (le « défi de la cannelle » en français).

Ce jeu popularisé aux États-Unis ne serait pas sans conséquences selon les médecins, qui mettent en garde contre de possibles lésions pulmonaires.

Le « jeu » consiste à avaler le plus rapidement possible une cuillère de cannelle en poudre, et à ne pas boire d’eau pendant les 60 secondes suivantes.

Plusieurs dizaines de vidéos fleurissent sur YouTube où l’on voit des jeunes tenter l’expérience en crachant violemment de la cannelle à moitié en train de s’étouffer tout en éclatant de rire.

L’anecdote pourrait s’avérer drôle au premier abord, si des médecins américains n’avaient pas publié une étude qui prouve la pratique dangereuse dans la revue en ligne Pediatrics. Selon eux, la cannelle est une « poudre caustique composée de fibres de cellulose, bio-résistantes, qui ne se dissolvent ni ne se dégradent dans les poumons ».

De plus, la poudre de cannelle est volatile, et il y a « un risque qu’elle soit aspirée, ce qui peut causer des inflammations pulmonaires, des pneumonies ou des crises d’asthme », ajoutent les spécialistes de l’étude.

« Même si nous ne pouvons pas faire état de séquelles pulmonaires confirmées sur les humains, il est prudent d’avertir que le défi de la cannelle a de fortes probabilités d’endommager les poumons », précise ainsi l’étude, qui note que 51 appels au secours ont été passés aux centres de poisons américains en 2011 après intoxication à la cannelle, et 178 au premier semestre 2012.

Cependant, aucune conséquence grave chez les patients atteints n’a été à déplorer jusqu’ici.

Source : Ma Chaîne Étudiante

email
Vous aimez ? Partagez !

3 comments

Laisser un commentaire