Home / Actualités / [Vidéo] En Suède, les garçons pourraient être obligés d’uriner assis !

[Vidéo] En Suède, les garçons pourraient être obligés d’uriner assis !

En Suède, la région du Södermanland étudie une proposition de loi visant à interdire aux garçons d’uriner debout dans la mesure où les femmes ne peuvent pas faire de même. Une loi qui serait une nouvelle forme de lutte contre la discrimination entre les deux sexes.

Des toilettesDans certains milieux, à la fois féministes et hygiénistes, les petits garçons apprenaient à uriner assis comme leurs mères, leurs sœurs et leurs copines. Or, selon Elisabeth Badinter, une telle expérience constituerait une « Fausse Route » dans la mesure où les jeunes garçons seraient contraints de nier leur « masculinité », relaie Marianne.

Aujourd’hui, le conseil général de la région de Sörmland étudie très sérieusement une loi qui obligerait tous les hommes à uriner assis.

Pissez assis et vous serez un meilleur amant !

Avant tout, les législateurs suédois cherchent à tout prix à faire coïncider le comportement masculin sur le comportement féminin dans le seul but de préserver leur pays de toutes formes de discrimination sexuelle. Des arguments médicaux ont alors été avancés dans le but de défendre cette innovation insolite. Ses initiateurs affirment que pisser assis diminuerait les troubles de la prostate. En plus de sauvegarder son appareil génital, l’homme deviendrait un meilleur amant. Si l’on en croit le texte de loi, toutes les raisons sont bonnes pour renoncer aux urinoirs.

Comment de telles réglementations vont-elles être appliquées ?

Si la proposition de loi est adoptée, certaines réglementations devront être mises en pratique. Comment vont-ils garantir le bon respect de la nouvelle législation ? Devront-ils éradiquer tous les urinoirs du pays ? Vont-ils doter leurs toilettes publiques afin de s’assurer qu’aucun homme ne violera la loi en faisant pipi debout ? Que devra l’homme qui a osé violer le règlement en pissant debout ? Une amende ?

La Suède va-t-elle trop loin ?

Toutes ces questions devront bientôt être éclaircies. Au nom de la lutte contre la discrimination sexuelle, la Suède semblent prête à tout, quitte à adopter des lois qui peuvent sembler absurde, comme ici peut-être  surveiller la lunette des toilettes. Le féminisme radical va-t-il trop loin ?

Source : Gentside

email
Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire