Home / Insolite / Le premier hamburger éprouvette vendu 290 000 €

Le premier hamburger éprouvette vendu 290 000 €

Le premier hamburger conçu à partir de cellules souches de vache sera servi à Londres pour la somme de 290 000 €. Le steak de ce hamburger a été réalisé par un laboratoire de l’Université de Maastricht (Pays-Bas).

hamburgerAnnoncé en 2012, le « hamburger éprouvette » va être proposé cette semaine dans un restaurant de Londres dont l’identité reste inconnue. Son prix ? 250 000 livres, soit 290 000 €. Le coût nécessaire à sa seule fabrication.

6 semaines de travail pour 140 grammes de viande

Ce steak a été réalisé par le professeur Mark Post, dans un laboratoire de l’Université de Maastricht (Pays-Bas) à partir de cellules souches de vache. Le procédé a demandé 6 semaines de travail. 3 000 bouts de viande, de la taille d’un grain de riz, ont ainsi été mixés avec 200 pièces de gras animal provenant aussi de vaches de laboratoires pour former un steak de 140 grammes, de couleur grise avec une texture similaire au calamar rapporte le Daily Mail.

Ce projet coûteux n’aurait pas vu le jour sans le financement à hauteur de 300 000 € d’un riche donateur qui a souhaité garder l’anonymat, a expliqué Mark Post. L’objectif de ce dernier est « de diminuer le nombre d’animaux de ferme abattus pour leur viande et de réduire les émissions de gaz à effet de serre résultant de l’élevage ».

Mise en vente d’ici 5 à 10 ans 

Plusieurs fondateurs et membres d’associations de défense des animaux soutiennent également le projet. C’est le cas de Ben Williamson, porte-parole de PETA (People for the ethical treatment of animals). « Nous supportons ce type d’action car moins d’animaux seront tués. Tout ce que vise à réduire la souffrance animale est bienvenu ».

Selon The Independent« les cellules souches tirées d’un animal permettraient de produire un million de fois plus de viande qu’une carcasse de bœuf ».

Une solution qui pourrait soulager l’exploitation agricole de bovins selon Mark Post. « Aujourd’hui, nous utilisons 70 % de nos capacités agricoles à la production de viande. Il va falloir trouver des alternatives. Si nous ne faisons rien, la viande va devenir un produit de luxe », a assuré le professeur à The Independent.

Si l’expérience du steak éprouvette est concluante, ce type de viande pourrait être mis en vente dans les supermarchés d’ici 5 à 10 à 10 ans.

Source : Ouest-France.fr

email
Vous aimez ? Partagez !

One comment

  1. Même si on me l’offrait ce hamburger, je n’en mangerai pas ! Heurk

Laisser un commentaire