Home / Insolite / Aveugle, il bat le record du monde de vitesse à moto

Aveugle, il bat le record du monde de vitesse à moto

Le week-end dernier, Stuart Gunn a battu un record de vitesse à moto, en atteignant les 268km/h sur la piste d’un aérodrome du nord de l’Angleterre. Sa particularité ? Il est aveugle depuis plus de quatre ans.

Stuart Gunn

Stuart Gunn

« J’espère que cela prouvera aux gens qu’être aveugle ou handicapé ne limite pas nos capacités. » Véritable passionné de moto, Stuart Gunn a validé un incroyable record sur la piste de l’aérodrome d’Elvington, dans le Yorkshire (Royaume-Uni). Au guidon de sa mécanique surpuissante, l’Ecossais de 39 ans -paralysé depuis onze ans et aveugle depuis quatre ans- a atteint la vitesse hallucinante de 268,7 km/h en ligne droite (contre 263 pour le précédent détenteur).

Paralysé en 2002

Pourtant, rien ne laissait présager que le casse-cou puisse un jour remonter sur une moto. En 2002, Stuart -déjà en deux roues- est victime d’un dramatique accident de la route. Percuté par une voiture, il passe plusieurs jours dans le coma, avant de se réveiller avec une très mauvaise nouvelle : son dos a été cassé à deux endroits, paralysant la partie inférieure de son corps de la taille aux pieds.

« J’ai suivi de nombreux traitements parce que je souffrais de douleurs constantes, et j’avais des crises violentes, qui ont duré pendant des années après l’accident » a-t-il confié au Daily Record, au sortir de sa fabuleuse performance.

« Après l’accident, j’étais effondré… »

Et les ennuis ne se sont pas arrêtés là. Sept ans après son accident, en 2009, l’une de ces crises renvoie le trentenaire à l’hôpital, et lui fait perdre la vue. Pas de quoi décourager l’homme, qui remonte en selle en dépit de ses multiples handicaps, armé d’une volonté de fer : « Au début, je ne sentais pas le côté droit de mon corps, mais au fil des années, cela s’améliore (…) dans la vie, on peut toujours faire ce qu’on veut. Moi, j’ai continué à rouler pour que les autres réalisent que c’est possible. Pourtant, après l’accident, j’étais effondré… »

Résultat : samedi dernier, avec l’aide de son père Geoff -son guide radio- Stuart a atteint la vitesse de 268,7 km/h sur l’asphalte d’Elvington, et rentrera prochainement dans le livre des records de son pays. Une performance extraordinaire, que le principal intéressé savoure comme il se doit, malgré un petit bémol : « Je suis ravi de ce que nous avons réussi à faire. Ça a été une expérience incroyable (…) et je pense que les médias n’en ont pas assez parlé. »

Source : Gentside.com

email
Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire