Home / Animaux / Un essaim géant d’abeilles attaque une femme, tue 2 poneys et 5 poules

Un essaim géant d’abeilles attaque une femme, tue 2 poneys et 5 poules

Une femme a survécu à l’attaque de près de 30.000 abeilles fin juillet dans le nord du Texas. Ses deux poneys et ses cinq poules n’ont pas eu cette chance. On ignore ce qui a poussé l’essaim à se comporter de la sorte.

Au lendemain du drame qui s’est produit au Texas, près de la ville de Pantego, Kristen Beauregard évoque le scénario d’un « mauvais film » d’horreur. Car cette femme a survécu à l’attaque d’un essaim géant de 30.000 abeilles en proie à une folie meurtrière.

Piquée plus de 200 fois sur l’ensemble du corps, cette femme a pu survivre aux assauts des insectes parce qu’elle a réussi à s’abriter dans sa maison, explique le le quotidien local Fort Worth Telegram. Une chance que n’ont pas eu « Trump » et « Chip », ses deux poneys Shetland qui ont succombé à leurs innombrables piqûres. Tout comme cinq poules qui traînaient dans la cour de la maison.

Immense « nuage sombre »

L’histoire remonte à mercredi. Comme tous les soirs, Kristen Beauregard promène son poney Trump. Puis soudain, ce dernier se met à donner des ruades. C’est alors qu’une vision d’horreur surgit du ciel : un immense « nuage sombre » s’abat sur eux. C’est un essaim composé de milliers d’abeilles. 30.000, estiment des spécialistes en charge de l’affaire. Selon la victime, elles s’étaient récemment installées dans une petite cabane au fond du jardin de sa maison. Jusque-là inoffensives, Kristen n’avait pas prêté attention à leurs allers et venues réguliers. Mal lui en a pris : elle et son poney commencent à être piqués à de nombreuses reprises. « Il y avait tellement d’abeilles autour de nous qu’on aurait dit qu’il faisait nuit », raconte la Texane de 44 ans.

Kristen sent la mort arriver si elle ne trouve pas une solution rapidement. Elle décide alors de plonger dans la piscine. Trump, le petit cheval, la suit désespérément. Mais les abeilles ne se laissent pas berner par le stratagème et les attendent à la surface à chaque fois qu’ils doivent reprendre leur respiration, « leur piquant le visage et le nez ». Kristen prend alors son courage à deux mains et court se se réfugier dans la maison. A peine la porte fermée, elle voit les insectes, en proie à une irrépressible rage, s’écraser contre les fenêtres. Son petit ami, piqué près de 50 fois alors qu’il lui venait en aide, alerte les secours.

« Abeilles tueuses »

De sa fenêtre, Kristen observe l’essaim qui continue à s’acharner sur Trump, et qui a depuis pris pour cible « Chip », leur second poney. La police et les pompiers, arrivés sur place, parviennent à éloigner les insectes à l’aide d’une mousse répulsive, mais les deux animaux ne survivront pas à leurs nombreuses piqûres, tout comme cinq poules qui étaient à l’extérieur de la maison au moment de l’attaque.

Pour l’heure, des analyses sont en cours pour identifier le type d’abeilles qui composait cet essaim de 30.000 individus. Mais certains évoquent déjà les « abeilles tueuses », une espèce particulièrement agressive qui a commencé à envahir le sud des Etats-Unis dans les années 90.

Source : LCI.TF1.fr

email
Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire