Home / Animaux / [Vidéo] Un lion, un tigre et un ours liés par une amitié insolite

[Vidéo] Un lion, un tigre et un ours liés par une amitié insolite

Depuis près de douze ans, une amitié insolite lie trois animaux du centre Noah’s Ark situé en Georgie, aux États-Unis.

[Vidéo] Un lion, un tigre et un ours liés par une amitié insolite

Non, ce n’est pas un film de Walt Disney, mais nous n’en sommes pas loin. Le centre Noah’s Ark recueille 1200 animaux orphelins, abandonnés ou maltraités. Parmi eux, un lion, un tigre du Bengale et un ours noir sont devenus inséparables. Installés dans un même enclos, ils passent leurs journées à jouer ensemble.

Il y a douze ans, les animaux sont récupérés par le centre après avoir été confisqués à des trafiquants de drogue qui les maltraitaient. « C’était encore des bébés, ils étaient nourris au biberon et avaient à peine deux mois », raconte Kandi Allen du Noah’s Ark. « Ils avaient tous des problèmes de santé. Leo, le lion avait une grosse plaie sur le nez. Baloo, l’ours avait un harnais que ses propriétaires n’avaient pas desserré au fur et à mesure qu’il grandissait, donc le harnais s’était incrusté dans sa peau et a dû être retiré chirurgicalement ».

Après avoir été recueillis, les animaux furent soignés puis placés dans des enclos séparés, les équipes du centre craignant qu’ils se battent. Toutefois, suite à leur séparation, les animaux sont devenus agressifs et dépressifs, poussant les équipes à faire marche arrière en les réunissant de nouveau. Depuis, le temps est passé et cela fait douze ans que les animaux sont dans le même enclos sans jamais s’être battus. « Ils dorment ensemble, jouent ensemble, mangent ensemble », a expliquée Kandie Allen. « À ma connaissance, c’est le seul endroit où vous trouverez une telle combinaison d’animaux, ce sont nos BLT » (« Bear, Lion, Tiger »).

Allison Hedgecoth, journaliste à ABC News tente d’expliquer cette liaison. « Je pense que l’épreuve qu’ils ont traversée quand ils étaient jeunes, les a vraiment liés. C’est tout ce qu’ils ont. Ils n’ont qu’eux pour se réconforter ». Ces trois espèces ne vivent pourtant pas sur le même continent et les ours noirs et tigres du Bengale sont connus pour être des solitaires. Ajoutons à cela qu’ils ne présentent pas du tout le même gabarit. Baloo pèse plus de 300 kilos quand Shere Khan n’en fait pas plus de 150 mais cette différence ne les empêche pas de jouer ensemble. « Baloo et Shere Khan sont très proches. C’est parce qu’ils se lèvent tôt, alors que Leo, en bon lion, aime passer la majeure partie de sa journée à dormir. C’est magique de voir un ours noir géant mettre son bras autour d’un tigre du Bengale et puis observer le tigre se blottir contre l’ours comme un chat domestique », raconte Diane Smith. « Quand Leo se réveille, les trois s’amusent le reste de la journée avant de s’installer pour manger ». « Cela fonctionne. Ils ont trouvé un moyen pour que cela fonctionne et c’est magnifique », ajoute-t-elle.

Un sanctuaire menacé

Depuis l’instauration d’une nouvelle réglementation aux États-Unis, le centre Noah’s Ark est menacé de fermeture. Celle-ci oblige les zoos à doubler la hauteur des barrières des enclos avant octobre. Des aménagements estimés à 360 000 euros que le centre n’a pas les moyens de financer. Une campagne de dons a été lancée et a déjà permis de récolter 174 000 dollars. En cas d’échec, les trois animaux devront être séparés pour être transférés dans des enclos plus petits.

Pour les aider, vous pouvez vous rendre sur le site du Noah’s Ark Sanctuary.

Source : CitizenPost.fr

email
Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire