Home / Actualités / Rawan, 8 ans, serait morte durant sa nuit de noces

Rawan, 8 ans, serait morte durant sa nuit de noces

Des informations en provenance du Yémen annoncent que Rawan, une fillette de 8 ans, est décédée au lendemain de sa « nuit de noces » des suites des blessures subies lors des relations sexuelles imposées par son « mari », âgé d’une quarantaine d’années.

RawanL’utérus de la petite fille se serait déchiré et elle serait décédée samedi dans une chambre d’hôtel de la ville de Hardh.

Il n’est pas certain que le mari, originaire d’Arabie saoudite, ait été arrêté. Selon des membres d’organisations des droits de l’homme, la petite Rawan aurait été vendue au Saoudien par son beau-père pour 10.000 rial (2.024 euros). Le père biologique de l’enfant est décédé, a indiqué le Centre yéménite pour les droits de l’homme.

« Au vu de cette terrible histoire, nous répétons notre exigence de voir voter une loi imposant un âge minimum de 18 ans pour pouvoir contracter un mariage », a déclaré un collaborateur du Centre. Les islamistes ont déjà rejeté à plusieurs reprises de telles propositions de loi.

Le mariage de jeunes filles mineures est relativement courant au Yémen. En 2008, le cas de la petite Nudshud Ali, 10 ans, avait attiré l’attention de l’opinion car elle avait obtenu le divorce via une décision de justice.

Deux versions différentes

Reste que la véracité de l’information fait débat. Le journaliste qui a publié cette histoire affirme qu’elle est tout à fait véridique, malgré les suppositions de hoax (une fausse information véhiculée par Internet). Mohammad Radman, un journaliste indépendant au Yémen, indique à Gulfnews.com que les voisins de la fillette ont confirmé l’information. « Ils sont prêts à témoigner. Je pense que certains hauts fonctionnaires essaient d’enterrer l’histoire », a-t-il confié.

Mosleh Al Azzani, le directeur des enquêtes criminelles à Harradh, où le mariage est censé avoir eu lieu, a déclaré pour sa part qu’il s’était personnellement déplacé pour interroger le père de la fillette soi-disant décédée. « Quand j’ai entendu les rumeurs, j’ai appelé le père de la jeune fille. Il m’a rencontré avec sa fille. J’ai des photos de la fillette et je vais les montrer à tout le monde. » Il a précisé qu’aucun hôpital n’avait eu vent du décès. Qui dit la vérité ?

Source : 7sur7.be

email
Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire