Home / Sport & loisir / [Vidéo] Le Quidditch, un vrai sport bien réel

[Vidéo] Le Quidditch, un vrai sport bien réel

Pour beaucoup d’entre nous, la saga Harry Potter de J.K Rowlling nous a permis de rêver à un monde imaginaire, qu’on soit petit ou grand. Mais lorsque de tels mondes nous font rêver, on aimerait les appliquer à notre réalité. C’est ce qu’ont fait des fans avec le sport des sorciers, le Quidditch.

[Vidéo] Le Quidditch, un vrai sport bien réel

Dans les romans, le Quidditch est un jeu propre au pouvoir des sorciers puisqu’il se joue sur des balais volants avec différentes balles qui volent toutes seules. La magie en moins, le Quidditch de la réalité, appelé aussi Quidditch Moldu, est identique. Pour mieux comprendre ce jeu, nous avons discuté avec Ségolène P., batteuse dans l’équipe Toulouse Muggle Quidditch, qui nous en explique les règles et nous fait l’historique du jeu.

Comment se joue le Quidditch ?

Le Quidditch se joue sur un terrain avec 3 anneaux de chaque côté, 4 balles et deux équipes de 7 joueurs.

Les Poursuiveurs, 3 dans chaque équipe, doivent se passer le Souaffle jusqu’au camp adverse et essayer de marquer en le lançant à travers un des trois anneaux de l’équipe adverse. Un but, par devant ou derrière, rapporte 10 points.

Pour les contrer, il y a les Batteurs, 2 dans chaque équipe. Ils sont là pour défendre leur camp, et aider à la récupération du Souaffle. Pour cela, ils jouent avec des Cognards, et doivent les lancer sur les joueurs adverses. Un joueur touché par un Cognard doit retirer son balai d’entre les jambes, retourner à ses anneaux et les toucher pour revenir dans le jeu.

Le Gardien doit défendre ses anneaux face aux Poursuiveurs adverses. Il est immunisé aux tirs de Cognards quand il est dans sa zone de but. Il peut aussi joueur de manière offensive, en renfort des Poursuiveurs.

L’Attrapeur doit s’emparer d’une balle de tennis accrochée à l’arrière du short d’un joueur indépendant habillé en jaune, appelé Vif d’or. L’attrapeur doit être vif et ne pas avoir peur d’aller au contact car le Vif d’or a tous les droits : plaquer les Attrapeurs, courir, arracher les balais, prendre un vélo, grimper dans les arbres, etc. L’Attrapeur a le poste clé de l’équipe, car attraper le Vif d’Or met fin à la partie et rapporte 30 points.

Le balai : tous les joueurs sur le terrain doivent constamment avoir leur balai entre les jambes. S’il n’y est plus, que ce soit à cause d’un contact ou qu’il soit lâché par inadvertance, cela a les mêmes effets qu’un tir de Cognard. Il faut retourner à ses anneaux et les toucher pour pouvoir revenir dans le jeu.

L’histoire du Quidditch

Le quidditch est une aventure qui commence en 2005 avec Xander Manshel qui imagine alors une adaptation pour la réalité du sport inventé par J.K. Rowling dans la célèbre saga Harry Potter. Après quelques entraînements, il organise un match au sein de son université. Le nouveau sport plait, les entrainements deviennent réguliers, d’autres universités développent vite leur propres équipes, de plus en plus de match s’organisent et une association du quidditch américain se forme. En 2009, a lieu la première World Cup, une « coupe du monde » rassemblant alors uniquement des équipes des États-Unis et du Canada.

Mais le quidditch commence à gagner l’international. L’association de quidditch américaine devient donc en 2010 l’IQA, en français « Association Internationale de Quidditch ».

À compter de cette date, le développement du quidditch devient fulgurant : après les États-Unis et le Canada, il gagne vite l’Australie, et commence à se développer en Europe. La première équipe européenne présente à la Coupe du monde est la Finlande en 2011. De là, le quidditch part à la conquête de l’Europe : avec plusieurs équipes bien implantée au Royaume-Uni, en Italie et en France, c’est maintenant l’Espagne et l’Allemagne qui voient naître leurs premières équipes. Le premier match en Allemagne a eu lieu le mois dernier, le 8 septembre 2013 !

Et la France dans tout ça ?

La France a pu commencer à faire sa place dans le quidditch international à compter de l’été 2012. Ce fut l’été des Jeux Olympiques de Londres, et pour le passage de la flamme olympique à Londres, l’IQA a décidé d’essayer de bénéficier de la dense présence médiatique pour attirer l’attention sur ce sport, et d’organiser des jeux d’été. Ceux-ci ont vu s’affronter les meilleurs joueurs de cinq nations : les États-Unis, le Canada, l’Australie, l’Angleterre et la France. La France a alors remporté la médaille d’argent ! Depuis, une victoire des Paris Phénix lors du championnat européen de 2012 leur a permis de partir défendre nos couleurs lors de la sixième édition de la coupe du monde, à Kissimmi en Floride. Ils rentrent alors avec la coupe du fair play. La deuxième équipe de Paris, celle des Frogs, les suivent alors de près, terminant second au championnat Européen, et donc qualifiés pour la coupe du monde. Malheureusement, les Frogs ne peuvent y participer par manque de fonds. Aujourd’hui, nous sommes en attente d’informations sur la date et l’emplacement du tournoi Européen pour savoir combien d’équipes françaises y participeront pour défendre une place à la septième coupe du monde, qui aura lieu à North Myrtle Beach les 5 et 6 avril 2014.

La vie du quidditch en France ne tourne pas seulement autour des compétitions. En effet, toutes les équipes essaient d’organiser des rencontres, des matchs d’exhibition tout au long de l’année. Nantes anime annuellement un quidditch camp, Toulouse a tenu un stand quidditch lors du festival du jeu en mai, les Frogs en ont fait de même à la Japan Expo de juillet à Paris et ont donné une initiation dans la résidence étudiante du CIUP. Les Phénix ont fait des matchs d’exposition et des initiations à trois fêtes de quartier cet été, Lille se déplacera à Paris le 21 pour un match contre les Phénix… Nous n’avons pas énuméré ici toutes les équipes françaises, les occasions sont donc nombreuses de venir découvrir ce sport près de chez vous.

Si ce sport vous a séduit, vous pouvez en apprendre plus sur le Quidditch français (équipes, villes, tournois…) sur la page Facebook France Quidditch.

Source : Hitek.fr

email
Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire