Home / Insolite / Insolite : la scatomancie ou l’art de lire l’avenir dans le caca

Insolite : la scatomancie ou l’art de lire l’avenir dans le caca

S.S. Singh, « scatomancien », prédit le futur en analysant la matière fécale de ses clients dans le nouveau documentaire « Journey to Planet Sanity ».

Insolite : la scatomancie ou l'art de lire l’avenir dans le cacaIl y a de nombreux boulots horribles, mais peu sont littéralement aussi merdiques que celui qu’a choisi S.S. Singh. Cet homme est un « scatomancien » professionnel, en tout cas c’est comme ça que l’on appelle les gens qui prédisent le futur en analysant des excréments.

« C’est un art perdu, vous seriez surpris de voir à quel point c’est précis », explique Singh dans cet extrait vidéo (en anglais) de « Journey To Planet Sanity », un documentaire qui devrait sortir le 6 décembre dans les salles et sur iTunes.

Le film porte sur Blake Freeman, qui voyage à travers le pays avec son ami Leroy Tessina, qui a dépensé toutes ses économies en essayent de se protéger des aliens et autres êtres paranormaux. Pour convaincre Tessina, Freeman a fait appel aux services de divination par la matière fécale de Singh.

La première étape était que Tessina laisse un échantillon de selles dans les toilettes. Singh rajoute : « Lorsque vous avez terminé, ne tirez pas la chasse ». Puis il entre dans les toilettes et en sort l’étron dans un joli bol et le met en face de lui.

Singh agite ses mains au dessus du récipient, et proclame : « donc, vous êtes dans une phase de transition en ce moment ». « Les pépites suggèrent que vous soutenez un ami ou un membre de la famille dans un projet. L’étron en forme de cigare suggère le commandement, la force, la longévité ».

La suite affole Freeman qui demande s’il va vraiment prendre un morceau dans ses mains, ce à quoi Singh répond qu' »il faut vraiment être dedans. Plus l’arôme est fort, plus précise est la prédiction« .

Après avoir regardé, senti, et manipulé la merde, Singh déclare que Tessina devrait accompagner Freeman. Ce dernier ironise alors : « c’est ce que je lui ai dit, et ça sans même toucher son caca ».

Source : HuffingtonPost.com (traduit de l’anglais) / en savoir plus (Wikipédia anglais)

email
Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire