Home / Science & high-tech / La science le prouve, mieux vaut rester célibataire

La science le prouve, mieux vaut rester célibataire

Le célibat éternel a parfois du bon, c’est ce que nous apprend la science à travers ces quelques études triées sur le volet…

La science le prouve, mieux vaut rester célibataire

1. Se tenir par la main revient plus ou moins à plonger ses mains dans une poubelle

Selon une étude de 2008, on trouve jusqu’à 4737 traces de bactéries différentes dans un échantillon de 102 mains. Joindre deux mains ensemble est donc deux fois plus dégueulasse. Les mains des femmes sont particulièrement à éviter.

2. Sortir ensemble pendant un an risque de vous coûter 1500 euros

Les estimations varient, mais les études tendent à montrer que l’amour coûte cher : le coût des sorties en couple d’une année a été estimé en 2011 entre 1529 et 2129 dollars.

3. Les baisers transfèrent environ 250 colonies bactériennes de bouche en bouche

Les photos de tes amis en couples sont peut-être adorables EN APPARENCE mais regarde un peu l’envers du décor : quand on échange sa salive on échange aussi ses microbes. On n’appelle pas la mononucléose la “maladie du baiser” pour rien.

4. Les personnes célibataires vivent plus longtemps

Du moins, si ce sont des femmes. Une étude de 2005 a montré que les femmes âgées divorcées, veuves ou célibataires étaient en meilleure santé que celles encore en couple.

5. Partager de la nourriture ou des virus ?

Vous aimez partager votre assiette avec votre partenaire ? Pas le Dr Robert Lahita. “Personnellement, ayant un doctorat en microbiologie, je partage rarement de la nourriture avec d’autres personnes.” Lahita poursuit en disant que “les virus qu’on retrouve dans la salive sur les fourchettes et les couteaux sont plutôt déroutants”.

6. Tout ce que font les gens en couple, c’est rester à la maison et s’aimer

D’après une étude du New York Times, vivre seul semble encourager les gens à sortir et à sociabiliser : “Par comparaison avec les gens mariés, les célibataires ont plus de chance de passer du temps avec leurs amis, leurs voisins, aller au restaurant et aller à des expos d’art ou des conférences.”

7. Partager son lit c’est sale

Les lits sont de véritables nids à microbes, et c’est assez troublant de penser que quand on se glisse dans celui d’un autre, il se peut qu’il n’ait pas été lavé depuis plus d’un mois.

8. Et le pire du pire: partager une brosse à dents

Des études montrent que des brosses à dent sans capuchon peuvent porter plus de 100 MILLIONS de bactéries. Ça pourrait encore passer si c’était la vôtre, mais si tu as oublié ta brosse à dents et que tu dois emprunter celle de QUELQU’UN D’AUTRE ?!? C’est juste dégueulasse.

Source : BuzzFeed.com

email
Vous aimez ? Partagez !

2 comments

  1. salut, désoler d’être aussi peu indulgent, mais j’ai pas du tout aimé l’article en fait je trouve ça potentiellement inutile de préciser le nombre de bactéries de chaque chose qu’on partage pour 2 raisons : – premièrement des bactéries il y en a déjà part tout alors justifier que ce soit « sale » car on en trouve dans un lit ou autres … parlons d’agent potentiellement pathogène plutôt !
    – Deuxièmement si la bouche de votre conjoin contiens des bactéries il n’en est pas mort et mieux encore la vôtre contiens sûrement les mêmes ! Alors a par vous trouver des excuses pour rester célibataire cet article n’est pas fort utile..

  2. C’est pas objectif! Surtout pour ce qui est de la microbiologie parce qu’à ce compte là on ne fait plus rien!

Laisser un commentaire